Des ebooks suisses?  Gratuits? Les Bourlapapey ont le plaisir de présenter les livres numériques de la Bibliothèque numérique romande. Nous pouvons vous proposer aujourd’hui, en janvier 2015, 296 ebooks Notre domaine : la littérature suisse romande (d’expression française), et, sans esprit régionaliste, les régions voisines, France, Suisse, ou ailleurs. Nos livres vous sont proposés en téléchargement libre mais pour un usage non commercial (Ils peuvent évoluer : merci de nous signaler les erreurs que vous remarquerez).
Vous trouverez sous « liens » d’autres sites d’ebooks gratuits, partenaires, amis, et à www.noslivres.net un catalogue de  10’309 livres du domaine public. Vous pouvez participer à la fabrication de nos ebooks, votre aide est la bienvenue ! Bénévoles, soutenant la culture d’accès libre et gratuit, nous avons aussi et malgré tout besoin de vos dons, même modestes, que ce soit par virement bancaire ou par PayPal et cartes de crédit (ci contre en haut à droite). (Pourquoi ? En savoir plus…)
CONTRE LA NAUSÉE, LE RIRE ! qu’il vive et revive !

Trouver nos ebooks : À la page nos ebooks par nom d’auteur, OU par ordre chronologique en descendant dans cette page, OU par collections (Qu’est-ce qu’une collection ?) et avec notre « Nuage des auteurs » : menus ci-contre.

13 janvier 2015 : Mise à jour des fichiers Torrent de la BNR pour télécharger l’ensemble de nos ebooks en une seule fois, par format !

 PUBLICATIONS RÉCENTES :

Bella - Jean Giraudoux - Les Bourlapapey Bibliothèque numérique romande Pilote de Guerre - Antoine de Saint-Exupéry - Les Bourlapapey Bibliothèque numérique romande Les Mains enchantées - Fanny Clar - Les Bourlapapey Bibliothèque numérique romande Siegfried et le Limousin - Jean Giraudoux - Les Bourlapapey Bibliothèque numérique romande

Erckmann-Chatrian – Le Grand-Père Lebigre
Jean Giraudoux – Bella

Antoine de Saint-Exupéry – Pilote de Guerre

Fanny Clar – Les Mains enchantées

Jean Giraudoux – Siegfried et le Limousin

afficheÀ Paris en fin janvier 2015 ?

Participez au Premier Festival du Domaine public du 16 au 31 janvier 2015 et soutenez-le

La Bibliothèque numérique romande publie, ces semaines du festival, plusieurs livres d’auteurs nouvellement arrivés dans le domaine public : Elpénor, Siegfried et le Limousin ainsi que Bella de Jean Giraudoux, Les Mains enchantées de Fanny Clar… et dans le cadre de noslivres.net, partenaire de cette manifestation, d’autres auteurs libres de droit en 2015 !

Elpénor - Jean Giraudoux - Les Bourlapapey Bibliothèque numérique romande La Chambre n°13 - Edgar Wallace - Les Bourlapapey Bibliothèque numérique romande Les Contes du Milieu du Monde - Guy de Pourtalès - Les Bourlapapey Bibliothèque numérique romande Mayerling - Claude Anet - Les Bourlapapey Bibliothèque numérique romande
Jean Giraudoux – Elpénor
Oscar Huguenin – Gens de Cœur
Flora Tristan – Pérégrinations d’un Paria (tome 1)

Louis Courthion – Le Jeune-Suisse
Edgar Wallace – La Chambre n° 13
Guy de Pourtalès – Les Contes du Milieu du Monde
Alexandre Dumas – Urbain Grandier
Claude Anet – Mayerling
Henri Roorda – On ne badine pas avec l’Infini (Chroniques)

Les Naufrages célèbres - Zurcher et Margollé - Les Bourlapapey Bibliothèque numérique romande Les Liaisons dangereuses - Pierre-Ambroise Choderlos de Laclos - Les Bourlapapey Bibliothèque numérique romande Émile ou De l'Éducation livres I et II - Jean-Jacques Rousseau - Les Bourlapapey Bibliothèque numérique romande Contes - Charles Perrault - Les Bourlapapey Bibliothèque numérique romande

Édouard Rod – Mademoiselle Annette
Frédéric Zurcher et Élie Philippe Margollé – Les Naufrages célèbres
Pierre Chorerlos de Laclos – Les Liaisons dangereuses

Claude Anet – Ariane, jeune fille russe

Hans Christian Andersen – Les Souliers rouges et autres Contes (1ère partie)

Théophile Gautier – Militona
Anna de Noailles – La nouvelle Espérance

Ann Radcliffe – Julia ou les souterrains du château de Mazzini

Jean-Jacques Rousseau – Émile ou De l’Éducation (livres I et II)

Frances Hodgson Burnett – Le Jardin mystérieux

Jane Dieulafoy – Une Archéologue en Perse 2ème partie de Téhéran à Ispahan
Alfred Jarry – Le Surmâle

Alphonse Allais – Les meilleures Chroniques, Album primo-avrilesque

Christine Huguenin – Femmes artistes peintes à travers les siècles (tome 2) 19e et 20e siècle

Marcel Proust – Chroniques

Charles Perrault – Contes (édition illustrée)
Johanna Spyri – Encore Heidi
Comtesse  de Manoury – Le roman de Violette
Sarah Bernhardt – Ma double vie (partie 1)   (partie 2)
Félix Vallotton – La vie meurtrière

À PARAÎTRE PROCHAINEMENT :

Les Souliers rouges 2 - Hans Christian Andersen - Les Bourlapapey Bibliothèque numérique romande La Femme du Mort - Alexis Bouvier - Les Bourlapapey Bibliothèque numérique romande Le Célibat - Jeanne Mussard - Les Bourlapapey Bibliothèque numérique romande Romans merveilleux - Walter Scott - Les Bourlapapey Bibliothèque numérique romande
Andersen – Les Souliers rouges et autres Contes (2ème partie) – « Coups de cœur »
Alexis Bouvier – La Femme du Mort (tomes 1 et 2) – « Coups de cœur »
Alexis Bouvier – La Grande Iza – « Coups de cœur »
Josette Clotis – Une mesure pour rien – « Coups de cœur »
Anatole France – L’Île des Pingouins – « Coups de cœur »
Jane Dieulafoy – Une Archéologue en Perse (3ème partie) – « Coups de cœur »
Jean Giraudoux – La Folle de Chaillot – « Coups de cœur »
Goethe – Les Années d’Apprentissage de Wilhelm Meister (livres 5 à 8) – « Coups de cœur »
Oscar Huguenin – Derniers Récits – « Ici et à côté »
Imagerie d’Épinal – Aventures, contes et  légendes – « Coups de cœur »
Alfred Jarry – Gestes et opinions du Dr. Faustroll, pataphysicien – « Coups de cœur »
Maurice Leblanc – Voici des Ailes – « Coups de cœur »
Jeanne Mussard – Le Célibat, révélations intimes – « Ici et à côté »
Anna de Noailles – Les Éblouissements – « Ici et à côté »
Édouard Rod – L’Ombre s’étend sur la Montagne – « Ici et à côté »
Jean-Jacques Rousseau – Émile ou De l’Éducation (livres III – V) – « Ici et à côté »
Walter Scott – Romans merveilleux – « Coups de cœur »
Rodolphe Töpffer – Monsieur Vieuxbois – « Ici et à côté »
Flora Tristan – Les Pérégrinations d’une paria (tome 2) – « Coups de cœur »
Edgar Wallace – Sanders – « Coup de cœur »

Le Grand-Père Lebigre - ErckmannChatrian - ELG Erckmann-Chatrian – Le Grand-Père Lebigre – Les Trois Amoureux de la grand’mère – La Vision de M. Nicolas Poirier, professeur de philosophie (Contes, Nouvelles): Le grand-père Lebigre tient un cabinet littéraire sur la place des Acacias dans la petite ville de Sainte-Suzanne, sous Louis-Philippe. Alors que sa sœur Clarisse, confite en dévotion, accueille avec joie le retour des jésuites, son bréviaire à lui serait plutôt le «Dictionnaire Philosophique» de Voltaire. Le narrateur, son petit-fils Lucien, part faire ses études de droit à Paris…

édition des Ebooks Libres et Gratuits.

Téléchargements : ePubPDFMobipocketHTMLwordODT

Bella - Jean Giraudoux - Les Bourlapapey Bibliothèque numérique romandeGiraudoux Jean – Bella : Les Capulet et les Montaigu… pardon, les Rebendart et les Dubardeau sont deux grandes familles ennemies qui représentent deux courants politiques opposés. Bella, fille de l’aristocratique Fontranges, est aussi est la veuve du fils de Rebendart qui poursuit de sa vengeance le père de Philippe Dubardeau, son amoureux. Prise dans cette implacable intimité, elle mourra de ne pouvoir les réconcilier : « Bella s’interroge sur l’harmonisation des contraires : les intérêts de la France et ceux d’une Europe nouvelle, le masculin et le féminin, la poésie et la loi. Grâce à Bella, le narrateur ne ressent plus en lui division ou brouille. »*

Les modèles ne sont pas loin : Philippe Berthelot, secrétaire général aux Affaires étrangères et chef de Jean Giraudoux (sa disgrâce se répercutera sur la carrière de Giraudux) et Raymond Poincaré. Giraudoux ne cache pas sa sympathie pour les uns et son antipathie pour les autres. Au jeune héros, Phillipe Dubardeau, revenant du front, qui s’écrie : « Il ment », lors du discours aux morts de Rebendart correspond la dénonciation par Giraudoux du nationalisme de Poincaré. Bella, dans cette lecture si transparente, fit scandale et renforça la notoriété de Jean Giraudoux. C’est, avec Siegfried et le Limousin et Églantine, l’œuvre où le politique s’impose sans doute le plus directement chez Jean Giraudoux. Il appartient aussi au cycle des Fontranges avec Églantine et Aventures de Jérôme Bardini. *Gerald Prince, Guide du roman de langue française (1901 – 1950).

Téléchargements : ePubPDFPDF A5Kindle-MobipocketHTMLwordODT

Pilote de Guerre - Antoine de Saint-Exupéry - Les Bourlapapey Bibliothèque numérique romandeSaint-Exupéry Antoine de – Pilote de Guerre : Mai 1940 : la débâcle. Des civils par milliers sur les routes vers un Sud qui n’a rien pour les accueillir. Une armée qui se sait battue, en retraite ou en déroute, communications coupées, tente ce qu’elle peut… L’unité d’Antoine de Saint-Exupéry poursuit ses reconnaissances aériennes avec des pertes terribles. Pourra-t-elle même transmettre les résultats de ses observations ? Au cours d’une de ces missions-suicide au-dessus d’Arras, Saint-Exupéry s’interroge : pourquoi combat-il encore ? Commande gelées, sous les balles et les obus allemands, ses chances sont réduites : il nous décrit une action et un paysage qui devient presque poétique, mais nous livre aussi ses réflexions, des réminiscences, des souvenirs d’enfance…

Que l’on soit d’accord ou pas avec l’analyse de Saint-Exupéry, que l’on partage ou non ses motivations, la réflexion qu’il poursuit sur ce qui nous anime, sur nos choix, nos valeurs, nos résistances et nos engagements ainsi qu’à savoir jusqu’à quel point nous les actualisons, ne peut nous laisser indifférents. Antoine de Saint-Exupéry continuera ces vols qu’il aimait tant – malgré une bureaucratie militaire logiquement opposée à engager ce « vieux » pilote plus utile ailleurs – jusqu’au dernier, celui dont il ne reviendra pas… Nous avons choisi, pour ce livre, une image du modèle d’avion de cette dernière mission tant il est vrai que, dans Pilote de Guerre, Antoine de Saint-Exupéry évoque avec force les raisons pour lesquelles il vit et pour lesquelles il est prêt à mourir.

Attention ! Cette œuvre n’est pas libre de droit en France (auteur « mort pour la France ») et ne peut être téléchargée librement par les résidents français. Tout téléchargement malgré ces restrictions engage votre propre responsabilité.

Téléchargements : ePubPDFPDF A5Kindle-MobipocketHTMLwordODT

Les Mains enchantées - Fanny Clar - Les Bourlapapey Bibliothèque numérique romandeClar Fanny – Les Mains enchantées – Nouveaux Contes des Métiers est un des nombreux livres pour enfants de Fanny Clar (à peu près les deux tiers de son œuvre) qui fut un manuel scolaire de lecture (9-11 ans). Dans ce recueil, Fanny Clar illustre, pour en promouvoir la pratique, plusieurs métiers d’artisans avec de jolies histoires pleines de poésie. Elle dépeint de petites gens ou des marginaux qui pratiquent leur métier avec simplicité et honnêteté ou qui réussissent malgré les obstacles, tout en n’oubliant jamais leurs origines. Un moment d’enchantement pour petits et grands.

Journaliste engagée, Fanny Clar (1975-1944) fut une féministe et une pacifiste. Elle écrivit pour Le Soir, L’Humanité, le Bonnet Rouge (revue satirique anarchiste) et La Guerre sociale. Son œuvre littéraire : des romans, de la poésie et des pièces de théâtre. Curieuse de tout elle participe au film L’Atalante de Jean Vigo (dont elle avait connu le père au Bonnet Rouge).

Téléchargements : ePubPDF –  – Kindle-MobipocketHTMLwordODT

Siegfried et le Limousin - Jean Giraudoux - Les Bourlapapey Bibliothèque numérique romandeGiraudoux Jean – Siegfried et le Limousin : Un français peut-il être allemand ? Et un allemand, français ? Mais Siegfried von Kleist est bien Jacques Forestier et Forestier est bien Siegfried ! Recueilli amnésique après une bataille il est pris pour un soldat allemand et rééduqué comme tel. Mais si la couleur de son caleçon a changé qu’en est-il de l’homme ?  L’écrivain devenu juriste se « plagie » tant qu’en janvier 1922, un ami de Forestier s’interroge et part à Berlin. Avec l’aide du baron Zelten, il reconnaît Forestier en Siegfried  et fait tout pour lui faire retrouver la mémoire. Mais que reste-t-il de cette Allemagne qu’avait connu cet ami avant la guerre quand il était un jeune boursier ? La revanche est-elle devenue la seule motivation de ses ex-amis allemands ?

« Cette idée [d’une substitution] était si dramatique que, comme tous les grands drames, elle a été réalisée depuis par le sort. Je tiens en ce qui concerne ce sujet, à bien affirmer mon droit de priorité vis-à-vis de la Providence […] J’avais à parler de l’Allemagne, et le mégaphone lui-même n’est pas assez sonore dans ce cas ». Giraudoux cherche en effet, à démontrer à travers Siegfried, dans une période où beaucoup songent à la revanche, l’absence de raison déterminante aux haines et aux guerres entre la France et l’Allemagne , comme entre tout autre pays.

Ce roman au style imagé est plein de digressions, d’associations et de références, parfois ironique, improbable, surréaliste mais aussi profond. Couronné du prix Balzac, ce roman fit le succès de Jean Giraudoux. Adapté pour le théâtre, Siegfried, fut créé en 1928 avec Louis Jouvet. Aujourd’hui la pièce a supplanté le roman un peu tombé dans l’oubli.

Téléchargements : ePubPDFPDF A-a5Kindle-MobipocketHTMLwordODT

Elpénor - Jean Giraudoux - Les Bourlapapey Bibliothèque numérique romandeGiraudoux Jean – Elpénor : « C’est alors que mourut le matelot Elpénor. Seule occasion que j’aurai de prononcer son nom, car il ne se distingua jamais, ni par sa valeur, ni par sa prudence. »*  Car, ô Elpénor, favorisé de Zeus, alors que contrefait, cagneux, bancal, de l’entrepont tu sors, titubant dans les fumées de l’herbe des Lotophages, tu n’es certes pas le premier à comprendre les subtiles ruses d’Ulysse. Lâche, hypocrite, après 18 ans, à l’eau encore tu sautes, lorsqu’aux rameurs Périmède commande de nager. Pourtant, par ta langue, si tu en avais deux, ce héro s’avouerait vaincu. Et à l’origine des malheurs de tes compagnons git toujours une de tes maladresses.

Tes deux coupes de divinité ne t’empêchent pas, embrumé de sommeil, de te jeter du haut de la citadelle de Circé. (Les fils d’Esculape, aujourd’hui de ton malheur ont fait un syndrome.) Alors aux enfers, ton ombre, toujours fidèle, vient compliquer encore la mission de cet Ulysse qui fut ton chef. Aux vœux de Circé comme à l’imprudente oraison funèbre du fils de Laërte, de Zeus tu reçois, d’une nouvelle vie, le présent. Mais n’est-ce pas pour encombrer Ulysse d’avantage et, dans l’Odyssée, le remplacer ? Et mourir encore et encore ?

Dans ces quatre textes rédigés successivement en 1908, 1912, 1919 et 1924, Elpénor, le « Charlot de l’Odyssée », va peu à peu prendre toute la place et faire glisser l’épopée vers le burlesque. Canular alors ? Oui par la distance ironique de Giraudoux face au langage savant, la versification grecque et le « gorillage » du langage épique. Mais cet antihéros, « nous conduit à nous interroger sur la validité et la légitimité des légendes épiques […]. Elpénor affirmant avec une grande force de conviction la liberté humaine malgré le sadisme des dieux, nous sortons du canular pour entrevoir une autre dimension à cette œuvre méconnue. »**  (* Homère : Odyssée, Chant X. **Tichit, Michel, L’Odyssée : lecture et intertextualité, Site Présence de la littérature – Dossier Homère, 2009) (voir aussi le site des amis de Jean Giraudoux )

Téléchargements : ePubPDF-A5PDFKindle-MobipocketHTMLwordODT

Gens de Coeur - Oscar Huguenin - Les Bourlapapey Bibliothèque numérique romandeHuguenin Oscar – Gens de Coeur : Deux amis de toujours ont une brouille théologique : Une Guerre de religion se répand dans le village ! Vient le redoux et les inondations… En plein hiver, un couple trouve dans sa grange un bébé et sa mère mourante. Bien louche, cette histoire de L’Enfant trouvé, pensent les mauvaises langues. Le Sauvage de la Roche, vit seul avec sa fille et ne se préoccupe guère de l’avis des gens du village qui, eux, par contre… Un amoureux éconduit s’exile au Canada. Restée au pays la jeune fille qui l’a repoussé va découvrir que le rival ne la mérite pas : c’est la Pierre de touche. Comment Pierre Sandoz trouva femme : à 40 ans, Pierre découvre que ce n’est pas aussi facile que d’acheter une vache ! Dans le Brouillard, même les plus habitués se perdent. Une fugue pour se baigner dans le lac, quelle bonne idée ! Mais Un coup de Joran, va terroriser nos écoliers aventureux et leurs familles en pleine brouille. Grand-mère et Petite-Fille : Au Kansas, Zélie, l’unique trésor de sa grand-mère, mène tout le monde par le bout du nez. Un Germanophobe doit recueillir 5 petits suisses-allemands. Un Souvenir : l’épouse d’un royaliste est secourue par des républicains.

Un autre recueil de nouvelles dont le sous-titre « Récit du Foyer » nous indique des histoires de veillée qui reflètent à merveille la vie quotidienne des habitants de ces régions montagnardes à la fin du 19e siècle. Le cadre en est souvent la région de La Sagne, le Haut du canton de Neuchâtel, mais aussi Neuchâtel (dans le Kansas) et les rives du lac. Des nouvelles bien contées, au langage savoureux, truffé de « neuchâteloiseries » du Haut.

Téléchargements : ePubPDFPDF A5Kindle-MobipocketHTMLwordODT

Pérégrinations d'une paria 1 - Flora Tristan - Les Bourlapapey Bibliothèque numérique romandeTristan Flora – Pérégrinations d’une paria (tome 1) : Persécutée par son mari qui cherche à la priver de ses enfants, Flora Tristan part à bord du Mexicain pour aller rencontrer la famille de son père au Pérou. Incroyable voyage à l’époque, (1ère moitié du XIXème siècle) pour une jeune femme qui voyage seule dans un monde où la femme n’a pas plus de droits que l’enfant et risque à tout moment violences et humiliations. Un récit de voyage qui décrit non seulement la vie dans un bateau et une traversée exténuante, le passage du cap Horn, une étape au Chili avant d’accoster au Pérou, et de franchir à dos de mule l’espace désertique et montagneux qui la sépare d’Arequipa, la ville de sa famille. Elle nous dépeint ses compagnons de voyage et ses rencontres, ses relations d’amitié, les ports et villes où ils font escale et critique la position de la femme dans la société. Une vision de monde parfois un peu française, non exempte de préjugés mais toujours lucide et sans concession.

« Épopée courageuse qui dure au total un an et demi, motivée par l’espoir d’être reconnue comme héritière légale de son père, par sa famille paternelle péruvienne ; ou, peut-être, voyage de la dernière chance d’une jeune femme qui n’a plus rien à perdre, paria d’une société qui la rejette et qu’elle rejette ».

Téléchargements : ePubPDFPDF A5Kindle-MobipocketHTMLwordODT

Le Jeune Suisse - Louis Courhion - Les Bourlapapey Bibliothèque numérique romandeCourthion Louis – Le Jeune-Suisse : En 1844, dans le Bas-Valais, le mouvement de la Jeune-Europe rencontre un écho auprès des jeunes qui s’opposent à leurs aînés conservateurs. Ainsi Julien Plambuit se réclame de la Jeune-Suisse et aspire à plus de liberté et moins de cléricalisme. Il est amoureux de Ludivine, la protégée du curé Carabot, un conservateur fermement décidé à ce que Ludivine épouse un tenant de la Vieille-Suisse plutôt que Julien. L’amour de Ludivine et de Julien résistera-t-il à une situation qui dégénère ?

Car les bagarres et guerres de clans entre « Jeunes » et « Vieux » se font de plus en plus violentes. Les représailles seront sanglantes et la bataille de la Jeune-Suisse lors du combat du Trient verra le triomphe des idées conservatrices et l’exil des Jeune-Suisse qui ne reviendront en Valais que, des années plus tard, avec les armées fédérales et la défaite de la ligue du Sonderbund. Louis Courthion en profite pour dénoncer le poids des traditions et de la morale qui règnent dans le Valais d’avant l’adoption de sa nouvelle constitution en 1848.

Louis Courthion, né au Châble (Vallée de Bagnes) en 1858, étudie au Collège de Saint-Maurice puis doit s’expatrier à Paris. Il y débute finalement comme journaliste en 1890, comme rédacteur de La Croix Fédérale, organe de la colonie suisse. De retour en Suisse en 1893, où il vit successivement à Lausanne, Bulle et Genève, il travaille dans de nombreux journaux, revues, périodiques. En 1896, il lance le premier numéro du Valais romand, une publication d’opposition qui perdure jusqu’en 1898. En 1897 il publie les Veillées des Mayens, un recueil de légendes inspirées principalement de l’Entremont, puis en 1900, les Scènes valaisannes, dans lesquelles il peint les mœurs montagnardes de la vallée de Bagnes. Collaborateur du Dictionnaire géographique de la Suisse, il participe, en 1915, à la création de la Société d’Histoire du Valais romand. Il décède en 1922. (source de cette biographie: Wikivalais).

Téléchargements : ePubPDFPDF A5Kindle-MobipocketHTMLwordODT

La Chambre n°13 - Edgar Wallace - Les Bourlapapey Bibliothèque numérique romandeWallace Edgar – La Chambre n° 13 : S’il vous venait à l’esprit l’idée saugrenue de vouloir effectuer un séjour, même très bref, dans la chambre n° 13 qui tient une si grande place dans ce roman, vous auriez tout intérêt à vous hâter ! Car l’auteur mène son récit tambour battant, et vous aurez du mal à en suivre le rythme : ne commencez pas votre lecture à 23 heures, car vous abrègeriez votre nuit de sommeil sans jamais avoir l’occasion de souffler dans la chambre n° 13 !

Vous verrez s’agiter autour de vous un tourbillon de personnages, des méchants et des gentils, les premiers dotés d’une âme plus noire que de la poix ; les seconds sans cesse victimes des sombres manigances des premiers, jusqu’à ce que… Mais ne vous attardez pas : vous saurez tout après le point de la dernière phrase de la dernière page !

Téléchargements : ePubPDFPDF A5Kindle-MobipocketHTML – wordODT

Soutenir la BNR