Des ebooks suisses?  Gratuits? Les Bourlapapey ont le plaisir de présenter les livres numériques de la Bibliothèque numérique romande. Nous pouvons vous proposer aujourd’hui, en juillet 2014, 260 ebooks Notre domaine : la littérature suisse romande (d’expression française), et, sans esprit régionaliste, les régions voisines, France, Suisse, ou ailleurs. Nos livres vous sont proposés en téléchargement libre mais pour un usage non commercial (Ils peuvent évoluer : merci de nous signaler les erreurs que vous remarquerez).
Vous trouverez sous « liens » d’autres sites d’ebooks gratuits, partenaires, amis, et à www.noslivres.net un catalogue de  9’931 livres du domaine public. Vous pouvez participer à la fabrication de nos ebooks, votre aide est la bienvenue ! Bénévoles, soutenant la culture d’accès libre et gratuit, nous avons aussi et malgré tout besoin de vos dons, même modestes, que ce soit par virement bancaire ou par PayPal et cartes de crédit (ci contre en haut à droite). (Pourquoi ? En savoir plus…)

Trouver nos ebooks : À la page nos ebooks par nom d’auteur, OU par ordre chronologique en descendant dans cette page, OU par collections (Qu’est-ce qu’une collection ?) et avec notre « Nuage des auteurs » : menus ci-contre.

 PUBLICATIONS RÉCENTES :

Le Surmâle - Alfred Jarry - Les Bourlapapey Bibliothèque numérique romande Jean-François-les-bas-bleus - Charles Nodier - Les Bourlapapey Bibliothèque numérique romande Les meilleures Chroniques - Alphonse Allais - Les Bourlapapey Bibliothèque numérique romande Hannebarde - Werner Renfer - Les Bourlapapey Bibliothèque numérique romande

Alfred Jarry – Le Surmâle
Charles Nodier – Jean-François-les-bas-bleus et autres nouvelles
Alphonse Allais – Les meilleures Chroniques, Album primo-avrilesque

Werner Renfer – Hannebarde

Les Années d'apprentissage de Wilhelm Meister livres 1 à 4 - Johann Wolfgang von Goethe - Les Bourlapapey Bibliothèque numérique romande Des Histoires du Pays de Vaud - Alfred Cérésole - Les Bourlapapey Bibliothèque numérique romande Femmes artistes peintres à travers les siècles 2 - Christine Huguenin - Les Bourlapapey Bibliothèque numérique romande Nouveaux Contes danois 2 - Hans Christian Andersen - Les Bourlapapey Bibliothèque numérique romande
Goethe – Les Années d’Apprentissage de Wilhelm Meister (livres 1 à 4)
Alfred Cérésole – Des Histoires du Pays de Vaud
Christine Huguenin – Femmes artistes peintes à travers les siècles (tome 2) 19e et 20e siècle
Hans Christian Andersen – Nouveaux Contes Danois (1ère partie)  (2ème partie)
Charles Nodier – La Fée aux Miettes
Édouard Chavannes – Du rôle social de la littérature chinoise
(éd. Chine Ancienne)

Le Tueur - Edgar Wallace - Les Bourlapapey Bibliothèque numérique romande Une Archéologue en Perse 1 - Jane Dieulafoy - Les Bourlapapey Bibliothèque numérique romande Journal Intime - Benjamin Constant - Les Bourlapapey Bibliothèque numérique romande Contes - Charles Perrault - Les Bourlapapey Bibliothèque numérique romande

Edgar Wallace – Le Tueur
Combe T – Croquis montagnards

Léopold de Saussure – Comment les Chinois conçoivent leur Civilisation et leur Empire (éd. Chine ancienne)
Charles Nodier – Trilby, Contes et ballades
Jane Dieulafoy – Une Archéologue en Perse 1ère partie (Tous les chemins mènent en Perse)

Alfred Jarry – Choix de textes

Erckmann-Chatrian – Histoire d’un conscrit de 1813 (éd. ELG)

Benjamin Constant – Journal Intime
Alphonse Daudet – Tartarin sur les Alpes (éd. ELG)
Louis Raymond – Les Mineurs de la Dent de Vaulion
Voltaire – Nanine

J.-L. et M.-C. Danuser – Vivre avec un coeur réparé

Anna de Noailles – Les Innocentes ou la sagesse des femmes
Marcel Proust – Chroniques

Gustave Flaubert – Premiers Écrits

Charles Perrault – Contes (édition illustrée)
Johanna Spyri – Encore Heidi
Comtesse  de Manoury – Le roman de Violette
Gottfried Keller – Les gens de Seldwyla
Sarah Bernhardt – Ma double vie (partie 1)   (partie 2)
Félix Vallotton – La vie meurtrière

À PARAÎTRE PROCHAINEMENT :

Nouveaux Contes danois 3 - Hans Christian Andersen - Les Bourlapapey Bibliothèque numérique romande Nouvelles et Contes valaisans - Louis Courthion - Les Bourlapapey Bibliothèque numérique romande Récits du Cosandier - Oscar Huguenin - Les Bourlapapey Bibliothèque numérique romande Quelqu'un a tué... - Edgar Wallace - Les Bourlapapey Bibliothèque numérique romande
Hans Christian Andersen – Nouveaux Contes Danois (3ème partie) – « Coups de cœur »
Isabelle de Charrière – Sir Walter Finch et son fils William – « Ici et à côté »
Louis Courthion – Nouvelles et Contes valaisans – « Ici et à côté »
Jane Dieulafoy – Une Archéologue en Perse (2ème et 3ème partie) – « Coups de cœur »
Alexandre Dumas – La Marquise de Brinvilliers – « Coups de cœur »
Elisabeth Cleghorn Gaskell – Ruth – « Coups de cœur »
Goethe – Les Années d’Apprentissage de Wilhelm Meister (livres 5 à 8)
Oscar Huguenin – Récits du Cosandier – « Ici et à côté »
Alfred Jarry – Le Surmâle – « Coups de cœur »
Imagerie d’Épinal – Aventures, contes et  légendes – « Coups de cœur »
Anna de Noailles – La Nouvelle Expérience – « Ici et à côté »
Édouard Rod – L’Ombre s’étend sur la Montagne – « Ici et à côté »
Jean-Jacques Rousseau – Émile ou l’Éducation (livres I et II)
Edgar Wallace – Quelqu’un a tué – « Coup de cœur »

Le Surmâle - Alfred Jarry - Les Bourlapapey Bibliothèque numérique romandeJarry Alfred – Le Surmâle : « L’amour est un acte sans importance, puisqu’on peut le faire indéfiniment ». De ce postulat provocateur d’un personnage du roman s’ensuivent discussions, péripéties parfois sans queue ni tête, démonstrations pataphysiques où vous découvrirez une course de vélos de « dix mille milles », le perpetual-motion-food et une quintuplette à vélo, un château électrique, un Indien et sa tentative de record, des roses, des femmes, des perles de larmes. À travers cette démonstration, somme toute assez sérieuse mais très pataphysique, Jarry critique la conception d’une séparation entre corps et esprit et l’idée que l’amour n’est qu’une mécanique. Le surmâle, Marcueil, après plus de 80 accomplissements de l’acte sexuel désire faire de la poésie : sentiment et amour naissent du désir sexuel.

Certes Le Surmâle, ce dernier roman d’Alfred Jarry écrit en 1902, comporte quelques scènes un peu crues et grotesques, des attaques contre la religion et il a suscité l’embarras. Bien que régulièrement publié, il fut aussi souvent occulté et n’est pas considéré comme une œuvre maîtresse de l’écrivain, plus connu pour son personnage théâtral d’Ubu. On y retrouve pourtant intact son humour décalé… Et pour un roman écrit il y a plus de cent ans quelle modernité !

Téléchargements : ePubPDFPDF A5Kindle-MobipocketHTMLwordODT

Jean-François-les-bas-bleus - Charles Nodier - Les Bourlapapey Bibliothèque numérique romandeNodier Charles – Jean-François-les-bas-bleus : Besançon, 1793. Jean-François Touvet est la risée des enfants de la rue d’Anvers. Surnommé « Jean-François les Bas-bleus » en raison de la couleur des bas qu’il porte avec son haut-de-chausse, il parle de manière inintelligible, mélange les mots et passe pour un fou. Incapable de répondre aux questions les plus anodines, il excelle en algèbre, en géométrie, en astrophysique et prédit les événements les plus dramatiques qui auront lieu loin de là. Est-ce un somnambule, un fou, un Cagliostro ?

Charles Nodier (1780-1844) a été le centre du mouvement romantique à Paris entre 1824 et 1830. Alliant une grande sensibilité à une imagination riche, il témoigne dans cette nouvelle d’une tendresse pour ce qu’on appelait alors les fous ou simples d’esprit. Son intérêt pour les rêves – le sommeil est l’état le plus lucide de la pensée – le conduit à écrire des contes où le fantastique se mêle à l’émotion et à l’humour. « En attendant, je n’ai pas renoncé à raconter des histoires auxquelles je suis souvent le seul à croire. »

Jean-François les Bas-bleus est suivi de cinq contes du même recueil : Baptiste Montauban, Paul ou la Ressemblance, Lidivine, La Combe de l’Homme mort, Les Fiancés.

Téléchargements : ePubPDFPDF A5Kindle-MobipocketHTMLwordODT

Les meilleures Chroniques - Alphonse Allais - Les Bourlapapey Bibliothèque numérique romandeAllais Alphonse – Les Meilleures Chroniques, Album primo-avrilesque : Dans ces «Meilleures Chroniques», ne vous attendez pas à ce qu’Alphonse Allais respecte quelque tabou que ce soit. Handicapés ou chauves, français, belges ou anglais, hommes politiques, curés ou militaires, garçons de cafés ou artistes branchés, noirs ou colonialistes, hommes ou femmes, féministes ou machistes (encore qu’il les aime bien) : aucun n’échappe à son humour, sa dérision et ses blagues flegmatiques. «Inventions chimériques, mystifications extravagantes, raisonnements loufoques, mais qui «se tiennent», paradoxes à la fois subtils et déraisonnables, nous retrouverons tout cela dans ce nouveau volume, placé comme le précédent sous le signe de l’absurdité méthodique» (Paul Varenne, préface de l’édition de 1935). Peut-être certains seront-ils choqués. Nous, nous avons bien ri ! Nous ne vous en souhaitons pas plus… (Suivi de l’«Album primo-avrilesque» et ses monochromes).

Téléchargements : ePubPDFPDF A5Kindle-MobipocketHTMLwordODT

Hannebarde - Werner Renfer - Les Bourlapapey Bibliothèque numérique romandeRenfer Werner – Hannebarde : Quand, Hannebarde, le sonneur de cloche d’un petit bourg est interpellé par Bridille, une fillette qui parcourt les sentiers avec la vivacité d’une « flamme rouge, blanche et bleue », il est d’abord désarçonné. Peu à peu une amitié se développe entre ce géant montagnard au poil roux qui parle peu mais tire de ses cloches « des notes éclatantes » et cette petite fille du fossoyeur, aux tresses blondes le plus souvent dénouées avec des «yeux étonnants, des yeux gris, gris bleu, bleu gris» et une « voix de clochette ». Hannebarde va s’ouvrir au monde sous l’influence de cette enfant délaissée et devient peu à peu son éducateur « le père, la mère, le sonneur, l’inconnu ». Il communique à tout le bourg cette nouvelle joie trouvée à travers elle… Mais la jeune fille grandit… Cette amitié ne deviendrait-elle pas trop tendre ? Et les langues bien pensantes…

Un sujet délicat traité avec beaucoup de finesse et de sensibilité dans une langue à la « poésie étincelante et rare » (http://www.lameduse.ch/2011/09/14/werner-renfer-une-poesie-etincelante-et-rare/).

Werner Renfer, né à Corgémont en 1898, titulaire d’un diplôme d’ingénieur agronome fut journaliste, rédacteur au Jura Bernois puis au Paysan jurassien, fut aussi un écrivain dont l’œuvre est injustement tombée dans l’oubli. Il est l’auteur de plusieurs nouvelles dont nous vous proposons la plus (re)connue, Hannebarde. Il est décédé à 38 ans en 1936. La Bibliothèque numérique romande est fière de participer à la redécouverte de cet écrivain et poète jurassien.

Téléchargements : ePubPDFPDF A5Kindle-MobipocketHTMLwordODT

Les Années d'apprentissage de Wilhelm Meister livres 1 à 4 - Johann Wolfgang von Goethe - Les Bourlapapey Bibliothèque numérique romandeGoethe Johann Wolfgang von – Les Années d’apprentissage de Wilhelm Meister (1ère partie : livres 1 à 4) :
Un ouvrage remarquable tant par la qualité de l’écriture que par le cheminement initiatique du jeune Wilhelm Meister qui va peu à peu perdre ses illusions d’enfant pour s’accomplir finalement en tant qu’homme sensible et responsable.
Cette fiction romanesque, histoire d’une vocation théâtrale, d’une aventure amoureuse et de la genèse d’un caractère, permets à Goethe de développer sa réflexion sur l’art et la philosophie de l’existence.
Téléchargements : ePubPDFPDF A5Kindle-MobipocketHTMLwordODT

Des Histoires du Pays de Vaud - Alfred Cérésole - Les Bourlapapey Bibliothèque numérique romandeCérésole Alfred – Des Histoires du Pays de Vaud : Un huissier du conseil municipal a une épouse trop bavarde : tous les moyens sont-ils bons pour la rendre moins commère ? Le coq est le roi du poulailler : mais s’il arrive un rival ? Une picholette «Au rendez-vous des braves» ça donne du courage : mais si l’on est en retard à son mariage ? Suzanne Ceresole, la veveysane, épouse un officier français venu aider les vaudois à se débarrasser de la domination de Berne : elle l’accompagnera dans la campagne d’Égypte de Napoléon. À la mi-été une grand fête se tient dans les alpages : même les vaches participent ! Mieux valait se protéger en prenant la route qui traversait la forêt du Jorat : gare aux brigands ! Quelques nouvelles histoires vaudoises du pasteur Cérésole dans le savoureux parler vaudois.

Alfred Cérésole est un pasteur protestant amoureux des traditions vaudoises. Il a fait de nombreuses recherches dans les archives du canton et interrogé moult habitants des régions vaudoises sur leurs traditions familiales et leurs récits légendaires.

Téléchargements : ePubPDFPDF A5Kindle-MobipocketHTMLwordODT

Femmes artistes peintres à travers les siècles 2 - Christine Huguenin - Les Bourlapapey Bibliothèque numérique romandeHuguenin Christine – Femmes artistes peintes à travers les siècles (tome 2) : «Au cours du XIXe siècle, le centre de la vie artistique se passe principalement à Paris. Le monde féminin de l’art évolue un tant soit peu. L’opinion publique commence à se démocratiser, mais les apparences sont encore trompeuses et le chemin semé d’embuches. Les préjugés restent tenaces vis-à-vis du travail artistique des femmes. De nombreuses académies de peinture leur ouvrent leurs portes, bien que le prix des cours soit plus élevé pour les femmes que pour les hommes. Petit à petit, certaines restrictions tombent, les femmes peuvent participer aux concours, s’initier à l’étude du nu d’après modèle vivant. Mais les femmes évoluent toujours dans un monde exclusivement masculin ; cette suprématie les pousse à lutter pour leurs droits, elles se rapprochent et s’entraident. Elles vivent ensemble dans des appartements afin de limiter les frais. Certaine louent leur propre atelier et sortent travailler en plein-air. Elles commencent également à pouvoir voyager à travers l’Europe sans avoir besoin de chaperon. L’influence financière et morale de leur famille est toujours importante. Mais, pour certaines d’entre elles, rester célibataire n’est plus un obstacle à leur carrière.

Au tournant du XXe siècle le monde de l’art, comme les écoles, sont toujours gérés par des hommes. Les femmes par obligation s’arrangent de cette formule, tout en s’émancipant encore d’avantage. Pour certaines, c’est en affirmant leur masculinité, quitte à mettre en avant leur homosexualité et leurs relations amoureuses. Pour d’autres, c’est l’avant-garde artistique masculine qui leur procure une visibilité dans laquelle elles s’engagent auprès d’un mari ou d’un amant avec enthousiasme en tant qu’artiste et muse. Cet environnement permet aux femmes d’entrer dans le monde de l’art, en leur offrant ainsi des perspectives d’expositions.

Si ces femmes artistes connurent, de leur vivant, une reconnaissance de leur travail, ce n’est pas pour autant qu’elles ne sont pas retombées dans l’oubli après leur disparition … » Christine Huguenin.

Téléchargements : ePubPDFPDF A5Kindle-MobipocketHTMLwordODT

Nouveaux Contes danois 2 - Hans Christian Andersen - Les Bourlapapey Bibliothèque numérique romandeAndersen Hans Christian – Nouveaux Contes danois (2ème partie) : Retrouvez votre esprit d’enfant et laissez-vous bercer par ces nouveaux contes enchanteurs, qui font parler bouteilles, bougies et pâquerettes. Objets inanimés, animaux, créatures de légende ou êtres réels, tous doivent se surpasser pour atteindre leur but et prétendre au bonheur. Mélangeant drôlerie et drame, le conteur nous emmène dans son monde imaginaire tour à tour tendre et candide, lourd et tragique, mais toujours émouvant et sincère.

Dans cette deuxième partie sont rassemblés de grands classiques, comme Le vilain petit Canard, Petite Poucette (toute petite fille née dans une fleur et qui va passer par des épreuves terribles mais qui finira par triompher et épouser le prince des fleurs) et Les Cygnes sauvages (des princes transformés en cygnes par leur belle-mère et qui verront la fin de leur maléfice grâce à leur petite sœur). Et dans le registre de l’humour, Les Habits neufs de l’Empereur et un conte moins connu, drôle et léger, Grand Claus et Petit Claus (où Petit Claus, un petit malin, réussit toujours à déjouer les mauvais tours de Grand Claus, « brute épaisse »). Tous ces contes ont été revisités maintes fois par Walt Disney, divers éditeurs pour enfants s’en sont emparés… Tous les ont édulcorés et simplifiés, parfois à l’extrême. Il est donc indispensable et urgent de se replonger dans ces originaux, magnifiques…

Téléchargements : ePubPDFPDF A5Kindle-MobipocketHTMLwordODT

La fée aux Miettes - Charles Nodier - Les Bourlapapey Bibliothèque numérique romandeNodier Charles – La Fée aux Miettes : L’histoire de Michel le charpentier nous entraîne peu à peu d’un cadre réaliste (Grandville, le Mont Saint-Michel et Greenock sur les côtes de l’Écosse) à un monde fantastique et onirique où les hommes de Man ont des têtes de chien, où une maison de poupée peut contenir des jardins où l’on s’égare et où, derrière le personnage de la vieille mendiante naine de Grandville, dite la Fée aux Miettes, s’évoque la figure de la princesse Belkiss, reine de Saba. Pour sauver la Fée aux Miettes, Michel part à la recherche de la  « mandragore qui chante »… Une quête insensée? Cette mandragore l’emportera-t-elle vraiment dans les airs avec une douce chanson? Ce glissement du réel au rêve peut-il ouvrir l’esprit à d’autres dimensions et d’autres êtres? Ou ne mène-t-il qu’à la folie? Michel nous narre son histoire depuis l’asile des lunatiques de Glasgow – mais est-il fou, dans le fond? C’est l’avis du célèbre médecin de Michel qui prescrit, pour ce lunatique, sinapisme, phlébotomie et poucettes.

Deux ans après son essai : « Du fantastique en littérature», Charles Nodier écrit dans la préface de « La Fée aux Miettes » : « Une histoire fantastique manquerait de la meilleure partie de son charme quand elle se bornait à égayer l’esprit sans rien laisser au cœur ». C’est ce que fait ce superbe conte poétique et triste. Malgré digressions, provocations, ironies ou morales, il est un manifeste pour l’imagination et l’émotion contre la froide raison « anatomique ». Il « ébranlera votre cœur »… Au prix de quelques « sacrifices à la raison » ?

Téléchargements : ePubPDFPDF A5Kindle-MobipocketHTMLwordODT

Du rôle social de la littérature chinoise - Édouard Chavannes - éd Chine AncienneChavannes Édouard – Du rôle social de la littérature chinoise : Emmanuel‑Édouard Chavannes, un sinologue français renommé, est né le 5 octobre 1865 à Lyon, d’une famille originaire de Charmoisy, à deux lieues au sud de Thonon. La religion réformée fut introduite dans cette région, en 1536, par les Bernois* et, à la fin du siècle, Charles‑Emmanuel de Savoie expulsa les protestants. Il est probable que parmi eux se trouvait Bernard Chavannes, qui aborda à Territet, dans la paroisse de Montreux, en 1602 et fut admis à la naturalisation. En descendent les membres actuels de la famille dont Édouard‑L., un botaniste lausannois et grand-père d’Édouard Chavannes.

Le texte que nous vous proposons est celui de sa leçon d’ouverture faite au Collège de France le 5 décembre 1893 : « Une littérature nous apparaît comme un ensemble de forces qui exercent une action puissante sur les esprits des hommes ; il importe de mesurer cette influence pour déterminer quel rôle elle joue dans l’immense concours de causes qui produisent un état social. C’est à ce second point de vue que nous considérerons les œuvres littéraires chinoises. […] Les Chinois paraissent bien avoir raison lorsqu’ils attribuent à leur littérature une influence moralisatrice. Les vertus essentielles que nous leur reconnaissons sont celles mêmes que leurs classiques exaltent le plus […]

Le loyalisme dont les Chinois font preuve, la vénération qu’ils ont pour leur souverain est d’accord avec cette théorie du droit divin de la monarchie qui est un des principaux éléments de leur philosophie de l’histoire. […] La famille n’est pas moins fortement constituée que l’État : elle repose aussi sur l’acceptation tacite d’une autorité supérieure, celle du père. Ici encore les faits et la littérature se répondent. On ne trouverait pas dans les classiques un seul texte qui excuserait l’adultère, pas un qui absoudrait le fils irrespectueux. Les rapports entre père et fils tels que nous les représente trop souvent Molière n’exciteraient chez un Chinois que l’indignation. […] Enfin chaque individu a été habitué, par les leçons mêmes qu’il a reçues dans l’école, à observer les règles d’une politesse minutieuse. […] Cet empire que les Chinois ont sur eux-mêmes est une des qualités qui frappent le plus un étranger. Tse Lou, disciple de Confucius, tombant blessé à mort sur le champ de bataille, rattacha la jugulaire de son casque pour expirer avec décence. […] L’histoire chinoise abonde en récits de beaux trépas inspirés uniquement par le désir qu’on a de ne pas déroger à ce qu’on se doit à soi-même. S’il est vrai que la vie ne soit que la méditation de la mort, il faut avouer que les livres qui rendent l’homme capable de se sacrifier avec une telle dignité sont bien aussi ceux qui sont le plus aptes à ennoblir son existence. La littérature chinoise, par sa diffusion, sa durée, son influence dans tous les domaines de la pensée et tous les actes de la vie, a donc été la grande éducatrice de la nation. »

Il est accompagné d’une biographie d’Édouard Chavannes écrite par Henri Cordier. (édité par Chine Ancienne www.chineancienne.fr. )

*Pour plus de détails sur l’occupation bernoise du Chablais savoyard, voir de James Fazy, Jean d’Yvoire au Bras de Fer (éd. de la BNR).

Téléchargements :  Du rôle social de la littérature chinoise : ePubPDFword
Biographie d’Édouard Chavannes par Henri Cordier : PDFword

Soutenir la BNR